Fournir des véhicules pas cher mais bien équipés avec la technologie d’aujourd’hui nécessite d’être performant à tous les points lors de la construction. Les usines automobiles sont dans l’obligation de compter la moindre seconde perdue et en analyser la cause pour être meilleur demain. C’est bien sûr l’automatisation qui permet d’être plus productif, mais pas que, l’homme a encore un rôle à jouer.

L’automatisation maitrisée c’est vraiment performant

Lorsqu’une machine ou un robot marche comme sur des roulettes, que les pannes se font rares, c’est une grande satisfaction pour un chef d’atelier automobile. Mais ce n’est pas toujours comme cela que ça se passe. Nombreuses usines ont des ateliers dans lesquels les pannes de chaines automatisées perturbent fortement la productivité. Il faut avoir conscience que toutes les entreprises n’ont pas toujours fait les bons choix, que certaines ont préféré des équipements pas cher, mais ce sont des économies finalement perdues. Des exemples on peut en citer plusieurs, comme notamment les fameuses pannes à répétition non identifiées. Les techniciens de maintenance savent au quotidien ce qui peut mettre à l’arrêt une chaine de production, souvent un manque d’entretien du matériel. Mais lorsque les usines des constructeurs automobiles ou leurs sous-traitants mettent en place une politique de maintenance préventive, les objectifs sont atteints et les machines ont une durée de vie bien plus longue.

Le capteur photoélectrique qui détecte bien !

On a un exemple que l’on aime bien citer, c’est celui de la panne à répétition. Tous les mois dans un atelier on doit s’occuper du remplacent des capteurs photoélectriques sur une machine automatisée. On connait l’origine de la panne, mais on ne change rien, on n’a pas le temps. Il suffirait pourtant de mettre en place une petite action de préventive maintenance. C’est souvent le cas dans l’industrie, on ne veut pas arrêter une machine de crainte de perdre en productivité, mais on oublie qu’un arrêt de 5 minutes pour entretien préventif nous éviterait peut-être 2 heures d’intervention pour du curatif.

capteurs photoelectriques laser

Les usines des constructeurs automobiles sont tout de même bien plus performantes qu’il y a 10 ans, la technologie est plus fiable.

at amet, ut lectus pulvinar eleifend libero vulputate, fringilla sed mi, venenatis, Copyright altena-vzw.be